Prise de pilule et décalage horaire : comment s’organiser ?

Prise de pilule et décalage horaire : comment s’organiser ?

Vous partez dans un pays avec un décalage horaire important et vous vous inquiétez quant à la prise de votre contraception orale ? Voici les conduites à tenir pour voyager en toute sérénité !

Pour les pilules autorisant 12 heures de délai de prise :

La plupart des pilules autorisent 12 heures de délai de prise, donc un décalage horaire maximum de 12 heures ! Le plus simple est de transposer son horaire habituel, mais avec rigueur, car plus le décalage horaire est important, plus la marge d’oubli est réduite (pour ne pas dépasser la limite des 12 heures autorisées). Par exemple, en cas de prise à 20 heures et de voyage sur la côte Ouest des États-Unis (- 9 heures de décalage horaire), il suffit de garder l’horaire de 20 heures, mais en heure locale (soit 5 heures du matin en France).

Pour les pilules n’autorisant que 3 heures de délai :

Pour un court séjour, il faut continuer de la prendre à l’heure locale (ce qui peut obliger à la prendre en pleine nuit ou en journée). En cas de séjour prolongé, on peut décaler progressivement l’heure de la prise ou prendre un comprimé intermédiaire en arrivant (soit 2 pilules en 24 heures) afin de décaler l’horaire.

Pour tout renseignement, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien Pharmactiv !

En cas de doute, il convient bien sûr d’uti­liser un autre moyen contraceptif par sécurité.

 

Source : Pharmactiv – Magazine Activ’Santé n°75  – Article modifié le 25 juillet 2017